Panier

Dragon Ball : Pourquoi certains méchants conservent leur corps en enfer?

Le concept de la mort et de l’au-delà dans Dragon Ball Z reste un sujet très débattu jusqu’encore aujourd’hui.

Lorsque la plupart des Terriens meurent, ils se dirigent vers l’Autre Monde et deviennent de petits amas d’énergie semblables à des nuages.

Goku et les autres combattants Z, cependant, sont autorisés à conserver leur corps physique après leur mort et, et dans de rares cas, même à voyager vers d’autres planètes célestes.

C’est un honneur rare et prestigieux réservé aux défenseurs les plus désintéressés et les plus vertueux de la paix et de la prospérité – et aux méchants réformés comme Piccolo.

Alors pourquoi tant de méchants parmi les plus sadiques de la série, qui ont pris d’innombrables vies innocentes et détruit des planètes entières, sont-ils également autorisés à conserver leur corps physique après avoir été envoyés en enfer ?

Les rares fois où ils sont montrés dans l’au-delà, ces méchants ne font généralement que semer le trouble ou simplement espérer la défaite de nos héros.

La « punition » pour avoir vécu une vie de cupidité, d’égoïsme et de destruction semble plutôt bénigne, mais la réponse complète se trouve derrière deux explications différentes.

Les scènes dans DBZ où des méchants notoires sont repérés dans l’au-delà – comme le commando Ginyu voyageant sur la planète du Roi Kai et une foule de méchants de Frieza à Babidi regardant la bataille de Goku contre Kid Buu – sont des scènes spécifiques à l’anime qui n’apparaissent pas dans le manga original.

Il s’agit essentiellement de scènes rajoutés pour nous offrir un peu de fan service, même si elles sont en conflit avec les idées établies du paradis et de l’enfer.

Voir les méchants préférés des fans revenir à l’écran était toujours un plaisir pour de nombreux spectateurs, même si l’idée du commando Ginyu se faire botter les fesses par Yamcha, Tien et Chiaotzu défiait le bon sens.

Le film et le manga Resurrection ‘F’ fournissent cependant une explication beaucoup plus claire de la punition infligée à nos vilains.

Dans le film « F », suivi plus tard par Dragon Ball Super, Frieza est montré pendu à un arbre, étroitement lié dans un cocon dont il ne peut échapper.

Il est entouré d’enfants heureux et de créatures jouant une musique joyeuse et entraînante.

Ce scénario, pour un être comme Freeza, est une véritable torture.

Il se nourrit de la mort, de la destruction et du chaos et prend un grand plaisir à faire souffrir des innocents.

Être entouré d’enfants joyeux et de musique forte, tout en sachant qu’il est complètement impuissant à faire quoi que ce soit pour l’arrêter, est une punition appropriée pour l’un des plus pires méchants de l’univers.

Les êtres les plus mauvais conservent donc leur corps physique après la mort car il est plus facile de les punir ainsi.

C’est une distinction unique, mais contrairement à ceux qui gardent leur corps au paradis comme un cadeau pour mener une vie de vertu et de droiture, les méchants qui ont pris tant de vies innocentes reçoivent effectivement un traitement « spécial » en enfer.

La plus grosse collection de coque dbz vous attend.

Ainsi, bien que les scènes de l’au-delà ajoutées par l’anime Dragon Ball Z aient été divertissantes, le véritable sort qui attend nos méchants en enfer est en bien meilleure adéquation avec leurs crimes que ce qui nous avait été montré dans le passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Gratuite

Sans Minimum d'Achats

Retours acceptés jusquà 30 jours

Votre commande est garantie

Livraison Partout En Europe

Dom Tom Inclus

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa