Panier

Hunter x Hunter : 10 faits à connaître sur Hisoka Morow

La série Hunter x Hunter de Yoshihiro Togashi est un terrain de jeu pour les personnages bizarres, mais personne n’est plus bizarre que Hisoka Morow.

En fait, il est tellement déroutant que personne ne sait comment s’écrit son nom de famille. Est-ce Morow, Morrow, Morou ou Moro ? Nous ne pouvons pas vous donner une réponse sûre, mais l’ambiguïté correspond certainement à la personnalité du magicien.

Entre sa soif de sang ridicule et ses moments d’excitation discutables… la plupart des spectateurs pourraient se trouver trop désemparés par le lown pour explorer au-delà de ce qu’ils voient à l’écran.

Plongeons dans 10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Hisoka de Hunter x Hunter.

10. Il n’a d’égal que Killua (en termes vestimentaire)

Hisoka est un homme aux multiples talents et aux multiples tenues. Les fans observateurs le savent depuis des années, mais les téléspectateurs occasionnels ne savent peut-être pas que le magicien modifie son apparence au début de chaque arc narratif.

Si son look général reste le même, les couleurs sont modifiées et il ajoute parfois un ou deux accessoires. Il laisse également ses cheveux détachés de temps en temps.

Le seul personnage qui défie Hisoka dans cette catégorie est Killua Zoldyck. Le jeune assassin change si souvent de look qu’il est devenu une sorte de mème.

Qui a dit que tous les personnages d’anime étaient limités à une seule tenue?

9. La raison pour laquelle la voix japonaise de Pariston Hill vous est familière

Hisoka et Pariston Hill ont une chose en commun, bien que cela n’ait rien à voir avec le scénario de Hunter x Hunter lui-même. Hiroki Takahashi, la voix d’Hisoka de la série de 1999, est également la voix de Pariston Hill dans l’adaptation de 2011.

Il est intéressant de noter que Takahashi est également chanteur, ce qui signifie qu’une recherche rapide sur Google peut vous conduire à la musique interprétée par l’Hisoka de 1999. Des tours de magie et de la musique, que demander de plus ?

8. Son intérêt pour Machi est plus flagrant dans le manga

Dans l’anime, Hisoka a demandé à Machi, membre de la Brigade Fantôme, de dîner avec lui après son combat contre Kastro. Nous nous sommes demandés qui était cette femme, puis pourquoi le magicien était apparemment si attaché à elle.

Il s’avère que le manga HxH dépeint un scénario légèrement différent qui a finalement été réécrit pour la télévision. Dans la version manga, Hisoka avait en fait demandé à Machi de passer la nuit avec lui, ignorant complètement l’invitation à boire et à manger.

7. Son anniversaire laisse entendre qu’il est le cinquième personnage principal.

Il s’agit plus d’une théorie de fans que d’un fait confirmé, mais il est impossible de ne pas considérer ces chiffres comme une simple coïncidence.

Les quatre protagonistes ci-dessus partagent tous un détail curieux concernant leur date de naissance. Leorio est né le 3 mars (3/3), Kurapika est né le 4 avril (4/4), Gon est né le 5 mai (5/5) et Killua est né le 7 juillet (7/7).

Les dates qui se répètent numériquement vont de trois à sept, avec un écart flagrant entre Gon et Killua. Cependant, Hisoka est né le 6 juin (6/6), complétant ainsi la séquence. Pour cette raison, les fans avisés ont décidé que Hisoka est le cinquième protagoniste officieux de la série.

6. Le nom de ses capacités Nen

Lors d’une de ses apparitions dans la version 1999 de l’anime, Togashi déclare qu’Hisoka appréciait le “Bungee Gum” lorsqu’il était enfant, mais comme sa famille était pauvre, il le mâchait toujours jusqu’à ce que le goût disparaisse.

Il a ensuite donné le nom de ce chewing-gum à son mouvement caractéristique.

Cela diffère légèrement de ce qui nous est dit dans le manga et dans l’adaptation de 2011, où Hisoka a simplement nommé Bungee Gum et Texture Surprise d’après ses marques de chewing-gum et de bonbons préférées, respectivement.

La question de savoir si la famille d’Hisoka était pauvre ou non reste ouverte, mais il y a fort à parier que nous ne recevrons jamais de réponse définitive de Togashi.

5. L’introduction d’Hisoka Morow à l’examen hunter a été modifiée… deux fois

L’anime Hunter x Hunter 2011 présente un scénario intriguant impliquant Hisoka et un personnage non nommé. Il se déroule au milieu de la première phase de l’examen hunter.

Lorsque la caméra se concentre sur le couple, on voit les bras de l’aspirant chasseur se désintégrer en pétales de fleurs. Il a bousculé Hisoka sans s’excuser, ce qui a déclenché cette malheureuse altercation.

Cette rencontre n’a pas du tout eu lieu dans l’adaptation de 1999. Au lieu de cela, le magicien avait coincé le candidat contre un mur mais l’avait finalement laissé tranquille.

L’issue originale, décrite dans le manga, était beaucoup plus violente : le clown avait riposté en coupant impitoyablement les bras de l’homme.

4. Hisoka Morow n’est pas le seul clown de l’arsenal de Togashi

Yoshihiro Togashi est le créateur de Yu Yu Hakusho et de Hunter x Hunter, il est donc normal qu’il y ait des parallèles entre les deux. Par exemple, Suzuki d’Hakusho prend parfois la forme d’un clown avec une petite larme et un cœur peints sur le visage.

Les attributs physiques mis à part, Suzuki bénéficie également de compétences remarquables en matière de lancer de cartes, ce qui nous rappelle notre clown préféré à la morale ambiguë dans HxH. Il reste à confirmer si ces deux personnages ont été influencés par le Joker (une autre théorie de fans) ou non.

3. Le seiyu le plus populaire d’Hisoka apparaît dans tous les autres anime que vous aimez.

Daisuke Namikawa, le seiyu le plus populaire d’Hisoka, est également la voix d’une autre création de Togashi : Prince Baka de Level E. Cependant, l’acteur emblématique est apparu dans à peu près toutes les autres franchises ou anime de premier plan auxquels vous pouvez penser.

Le CV impressionnant de Namikawa comprend Naruto, Boruto, Bleach, One Piece, Demon Slayer, Jojo’s Bizarre Adventure… et la liste est encore longue.

Il incarne même le Sekiro du jeu vidéo populaire Sekiro : Shadows Die Twice, sorti en 2019. En gros, vous êtes sûr d’entendre Hisoka 2011, peu importe ce que vous regardez/jouez, du moment que c’est sous-titré.

2. La récurrence du chiffre 4 est symbolique.

Le badge de l’examen hunter d’Hisoka portait le numéro 44. Il a également rejoint la Brigade Fantôme après avoir vaincu Omokage, ce qui fait automatiquement du magicien le membre n°4 de l’équipe.

Si l’on prend en compte les superstitions japonaises, il ne s’agit peut-être pas d’une coïncidence mineure.

Au Japon, le chiffre 4 est considéré comme malchanceux car le mot ” quatre ” est remarquablement similaire au mot ” mort ” dans leur langue. Tuer est l’une des spécialités d’Hisoka, donc l’association des chiffres est très appropriée.

1. Le passé d’Hisoka a été écrit par le créateur de Tokyo Ghoul.

Hisoka’s Past est un avant propos de Hunter x Hunter centrée sur le célèbre magicien et sa vie avant les événements de la série de Togashi. L’aspect le plus fascinant est que ce one-shot a été écrit et illustré par nul autre que Sui Ishida, le créateur de Tokyo Ghoul.

Hisoka’s Past était initialement un poisson d’avril posté sur Twitter, mais le projet a fini par être publié malgré tout.

Bien qu’il ne s’agisse pas exactement d’un chapitre officiel, Togashi a admis qu’il était un fan de la vision d’Ishida et a mentionné qu’il aimerait un jour la relier à sa propre histoire.

Cependant, cela ne risque pas d’arriver de sitôt en raison de l’éternel hiatus de HxH.

Retrouvez le meilleur du tableau Hunter x Hunter
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison Gratuite

Sans Minimum d'Achats

Retours acceptés jusquà 30 jours

Votre commande est garantie

Livraison Partout En Europe

Dom Tom Inclus

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa