Panier
kamehameha-final-flash

Kamehameha Vs Final Flash : Quelle technique est la plus puissante ?

Deux des attaques les plus emblématiques de Dragon Ball Z sont sans aucun doute le Kamehameha et le Final Flash.

Le Kamehameha est la technique caractéristique de Maître Roshi alias Tortue Géniale, transmis à presque tous ses élèves.

Même Cell, de par sa seule mémoire génétique, a pu reproduire la puissante attaque.

Le Final Flash est l’une des attaques les plus célèbres de Végéta et on peut dire que c’est sa plus puissante attaque, capable de détruire les systèmes solaires grâce à sa puissance pure et implacable.

Le combat à rayons Kamehameha et Galick Gun (l’autre mouvement célèbre de Vegeta) du début de la Saga Saiyan est l’un des moments les plus emblématiques de l’histoire de Dragon Ball Z.

Mais si Goku et Vegeta se battaient à nouveau, en lançant deux de leurs attaques les plus connues, le Kamehameha et le Final Flash, directement l’un contre l’autre, qui l’emporterait ?

Une histoire de Ki

L’efficacité des attaques spéciales comme le Kamehameha ou le Final Flash n’est utile que si ceux qui les manient en sont capables.

Cela peut sembler évident, mais il va sans dire que si les attaques concentrent le ki d’un individu en un point singulier, la puissance de cette attaque n’est pas une valeur statique et constante.

Le premier Kamehameha de Goku dans Dragon Ball est bien plus faible que son Kamehameha en tant que Super Saiyan Blue dans Dragon Ball Super.

Cependant, un internaute offre une explication détaillée du fonctionnement des combats de ki, en faisant valoir que le Final Flash et le Kamehameha fonctionnent tous deux sur le même principe.

Contrairement aux attaques perçantes comme le Makanko sappo de Piccolo ou le faisceau de la mort de Frieza, le Final Flash et le Kamehameha rassemblent tous deux des ki pour générer une force de choc brutale.

Lorsqu’il vous frappe, il vous fait exploser, le sol sur lequel vous vous tenez, les montagnes derrière vous et, s’il y a assez de puissance, toute planète qui se trouve sur le chemin.

On peut même modifier la quantité d’énergie chargée dans une attaque à mi-parcours, comme on peut le voir lorsque Goku lâche un Kaio-Ken x4 à mi-parcours de son combat remportant ainsi la bataille.

Le côut en temps et en énergie

Mais ces deux attaques exigent de l’individu qu’il charge son énergie. Cela signifie qu’un Kamehameha rapide peut être plus faible qu’un Flash final long et chargé.

Cependant, dans des cas comme celui-ci, l’attaque de Goku soufflerait probablement Végéta avant qu’il ne puisse de toute façon lancer son attaque à pleine charge.

Cela nous amène au deuxième point important : la concentration.

Les deux attaques exigent de l’utilisateur qu’il se concentre sur la production et le contrôle de l’énergie. Si sa concentration est rompue, alors l’attaque perd de son efficacité.

Cela peut être observé lors de la lutte de Gohan et Cell Kaméhaméha contre Kamehameha.

Cell gagne jusqu’à ce que Vegeta le frappe avec une simple attaque de Ki, qui le distrait assez longtemps pour que Gohan se concentre et pousse plus fort.

Cependant, Final Flash est presque toujours à la puissance maximale. L’attaque de Vegeta est de la force pure alors que Goku a exercé un bien plus grand contrôle sur son Kamehameha, certains étant relativement plus faibles, d’autres étant tirés avec ses pieds, et d’autres encore étant une simple explosion rapide.

En ce sens, afin de rivaliser avec la puissance de Final Flash, Goku devrait lancer une attaque Kamehameha complète et chargée pour l’égaler.

Par conséquent, l’une ou l’autre de ces attaques – Final Flash et Kamehameha – pourrait surpasser l’autre, surtout si l’on considère que, dans le Dragon Ball Super actuel, Vegeta et Goku ont des niveaux de puissance similaires, seul Ultra Instinct donnant l’avantage à Goku.

Cependant, si Goku ne lâche pas son Kamehameha le plus fort, Final Flash l’emportera sur son attaque.

Le Kamehameha moyen ne serait pas suffisant. Cependant, un Kamehameha Ultra Instinct – ou même un Kamehameha 10x – peut vaincre Final Flash, car il y a juste plus d’énergie concentrée dans l’attaque.

Qu’est-ce qui peut battre ces deux attaques ?

Le Genkidama et le Super Dragon Fist peuvent maîtriser les deux attaques. Le genkidama est l’un des mouvements les plus puissants de Goku mais nécessite un temps de charge très long.

Au contraire, le Super Dragon Fist, étant un mouvement si peu orthodoxe, pourrait paralyser et briser Vegeta avant que l’attaque ne l’atteigne.

Plusieurs attaques spéciales, si on leur donne suffisamment d’énergie, pourraient briser les deux attaques de ki pour toucher la cible en premier.

Revenons aux attaques spéciales.

Des mouvements comme le Death Beam et le Special Beam Cannon percent ce qu’ils frappent.

Cela signifie que, bien qu’aucune des deux attaques (Kamehaméha et Final Flash) ne puisse nécessairement empêcher la force entrante de Piccolo ou Frieza, le rayon de la mort de Frieza et le Makanko sappo de Piccolo peuvent tous deux transpercer le Kamehameha et le Final Flash, et ainsi atteindre l’attaquant.

Cela pourrait leur faire perdre leur concentration et leur contrôle sur l’attaque, ce qui mettrait fin à celles-ci.

Enfin, le disque de destruction de Krillin est une attaque qui pourrait être efficace pour transpercer leur attaque.

La technique ultime de Krillin, qui peut découper des ennemis bien plus forts que lui, comme Frieza, pourrait être le mouvement le mieux adapté pour déchirer les attaques les plus puissantes de ses amis – si on lui donne, encore une fois, assez d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Livraison Gratuite

Sans Minimum d'Achats

Retours acceptés jusquà 30 jours

Votre commande est garantie

Livraison Partout En Europe

Dom Tom Inclus

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa