Panier

Bleach : Classement des 10 meilleurs arcs

Bleach, l’une des séries shonen les plus appréciées de ces deux dernières décennies, se compose de quatre grandes étapes : l’Arc de la Soul Society, l’Arc d’Arrancar, l’Arc de Fullbring et l’Arc de la Guerre Sanglante de Mille Ans, pour faire simple.

Cependant, il est possible de fragmenter l’histoire en plusieurs sous-ensembles, dont chacun se chevauche à des moments cruciaux pour donner un sentiment de continuité narrative.

Quel que soit le nombre, et si l’on exclut les ennuyeux arcs hors série, les arcs de Bleach sont assez complets dans leur exposition. En fin de compte, les mesurer les uns aux autres est un exercice de subjectivité, car tous les fans n’attendent pas la même chose de l’histoire.

Note Importante : Ce classement comprend des arcs du manga qui peuvent contenir du spoil pour les non lecteurs du manga.

10. Arrancar : L’arrivée

Cet arc développe le concept de Hollowification, avec l’introduction de Shinji et des Vizards. Les Arrancar, en particulier Ulquiorra et Yammy, arrivent dans le monde réel pour récupérer un objet important pour Aizen (Orihime).

Grimmjow fait également son entrée, mourant simplement d’envie de montrer ses réflexes félins contre Ichigo, qu’il considère comme son ennemi mortel pour une raison quelconque.

Le Shinigami de substitution a l’intention de profiter de l’avantage de son masque hollow et travaille dur pour conserver cette forme pendant de plus longues périodes.

9. L’invasion de Wandenreich

Toute la Soul Society s’effondre sous les puissantes bottes de combat d’Yhwach et de ses Sternritters (et de tous les Soldats qui les accompagnent). C’est un revirement spectaculaire car il détruit le plus important filet de sécurité de tous : Yamamoto Genryuusai.

Sans lui pour prendre le relais, c’est à l’équipe Ichigo, qui a considérablement grandi à ce stade, de comprendre ce que veut Yhwach et de l’amener à sa conclusion nécessaire. C’est à ce moment-là que la Division Zéro est enfin montrée dans toute sa gloire, mais il reste à voir jusqu’où elle peut aider.

8. Soul Society : L’infiltration

Avec l’aide de Yoruichi, Ichigo et ses amis atteignent la Soul Society, déclenchant instantanément une alerte à travers Seireitei. Le héros vainc l’un de ses futurs meilleurs amis, Renji, et c’est à ce moment-là qu’Aizen choisit de mettre en scène sa mort.

Ces deux événements mettent le haut commandement du Gotei 13 en panique, et une confrontation massive (et épique) a lieu entre Ichigo et Kenpachi.

Pour ne pas être à la traîne, Yoruichi montre son visage à Byakuya, qui se moque de son manque de pratique, du moins jusqu’à ce qu’il soit humilié par le même mouvement qu’elle lui avait enseigné un siècle auparavant.

7. Arrancar Vs. Shinigami

Cet arc est parsemé de plusieurs scènes de combat explosives : il y a la conclusion d’Ichigo contre Grimmjow, Nnoitra contre Ichigo, Nel contre. Nnoitra, Nnoitra Vs. Kenpachi, c’est presque comme si le 5ème Espada était trop difficile à vaincre pour un seul personnage.

La véritable nature de Retsu Unohana est partiellement exposée lorsque Rudborn Chelute jette un coup d’œil à son visage et s’éloigne précipitamment abandonnant immédiatemment toute idée de combat.

Ailleurs, le capitaine Mayuri montre à Szayelaporro Granz qu’il n’est rien de plus qu’une pâle copie, tandis que Byakuya affronte l’inimitable et ennuyeux Zommari Rureaux (et ses mille yeux).

6. Shinigami Remplaçant

En tant que premier arc de Bleach, il crée une base solide pour que l’histoire s’épanouisse davantage, en mettant en place les principaux personnages, thèmes et relations.

Ichigo devient un shinigami à la suite de l’incapacité de Rukia à continuer à se battre, mais il est rapidement traqué par les Hollows après qu’un pari “amical” avec Ishida Uryuu ait très mal tourné.

Cependant, cela permet d’établir le caractère unique d’Orihime et de Chad, qui obtiennent tous deux des pouvoirs assez spéciaux (bras-canon et divinité.) À la fin, Urahara révèle que la seule façon de protéger Rukia serait de devenir un vrai Shinigami.

5. Arrancar : Bataille finale de Karakura

Ici, les vice-capitaines prennent les choses en main et repoussent l’armée de Fraccion qui est arrivée à Karakura avec les trois premiers Espada (et Aizen, Gin et Tousen). Yumichika déploie son zanpakuto original contre Charlotte Cuuhlhourne, mais Hisagi, Kira et Ikkaku échouent finalement à accomplir la mission qui leur a été confiée.

Lorsque Ayon est invoqué pour causer une destruction publique, Yamamoto est obligé de l’incinérer avec les flammes lumineuses de Ryuujin Jakka, prouvant ainsi que le vieil homme n’a pas besoin de bouger beaucoup de muscles pour “donner une leçon aux enfants récalcitrants”.

4. L’arc du passé

Cet arc creuse profondément dans l’histoire de la Soul Society, emmenant les lecteurs/auditeurs dans un passé plus idyllique (quand Aizen était “gentil” et qu’il n’était pas question de sujets blasphématoires comme la Hollowification).

Malheureusement, le monde des Shinigami s’assombrit considérablement à cause de la trahison encore inconnue d’Aizen, transformant Kensei, Mashiro, Shinji, Rose, Hachigen, Hiyori, Love et Lisa en approximations grotesques de son objectif final.

Le résultat n’étant pas satisfaisant pour lui, il tente de brouiller les pistes en faisant porter la faute sur les pauvres Urahara et Tessai.

3. La bataille pour le Roi Spirituel

Yoruichi tente de vaincre Askin Nakk Le Vaar, mais le taux d’évolution du membre de la Schutzstaffel est bien trop élevé pour que sa fréquence féline de reiatsu puisse le suivre. Urahara entre en scène, active son bankai et termine le combat (avec un peu d’aide supplémentaire de Grimmjow).

La dernière équipe de Shinigami – Kenpachi, Hitsugaya et Byakuya – lutte pour vaincre le mini-boss apparemment invincible, Gerard Valkyrie. En fait, ils n’ont pas besoin de le faire, car Yhwach le fait indirectement pour eux.

2. Arrancar : Conclusion

Cet arc conclut la phase Arrancar de Bleach, avec tous les serviteurs d’Aizen (à l’exception de Gin) abattus par diverses équipes de capitaines, vice-capitaines et visiteurs travaillant ensemble. Cependant, la bataille clé n’est pas celle qui oppose Kyouraku à Stark ou Hitsugaya à Halibel, mais le match final entre Ichigo et Ulquiorra.

L’histoire prend un tournant brutal lorsque Ichigo est prétendument tué et fait volte-face avec une violente fureur lorsqu’il renaît en hollow, en sa forme la plus pure de Vasto Lorde. Ulquiorra est simultanément humilié et forcé de comprendre la véritable signification de l’amour, puis vaincu, il se fragmente dans les vents du Hueco Mundo.

1. Soul Society : Le Sauvetage

La fin du premier scénario est de loin l’arc le plus incroyable, obtenant des éloges unanimes de la part des fans et des critiques. Ichigo s’entraîne pour son bankai, Uryuu démolit Mayuri et Konjiki Ashisogi Jizou avec une seule flèche, et pendant ce temps Rukia est préparée pour son “exécution”.

C’est alors qu’entre en scène Ichigo, complètement badass, qui détruit la lame Soukyouku d’un million de zanpakuto et qui, à lui seul, met à terre trois vice-capitaines.

Le combat principal est celui qui l’oppose à Kuchiki Byakuya, qui se déroule aussi bien que prévu pour le héros (avec un petit indice sur son héritage de Hollow.) De plus, Aizen admet avec arrogance ses méfaits et s’échappe du Seireitei grâce aux Menos Grande.

Retrouvez toute notre collection de Tableaux Bleach
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Livraison Gratuite

Sans Minimum d'Achats

Retours acceptés jusquà 30 jours

Votre commande est garantie

Livraison Partout En Europe

Dom Tom Inclus

Paiement 100% Sécurisé

PayPal / MasterCard / Visa